Nous sommes actuellement le 13 Déc 2017 08:05
Modifier la taille de la police

Chroniques Musicales


  • Publicité

Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Pour se rafraîchir la mémoire ou faire une découverte, Reggae Roots Forum s'attarde, avec ses chroniques musicales, sur quelques-uns des bijoux de la musique jamaïcaine

Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar natty » 29 Nov 2009 10:45

Chronique n°1, Janvier 2010

Wayne Jarrett - Bubble Up.jpg
Wayne Jarrett - Bubble Up
Wayne Jarrett - Bubble Up.jpg (51.91 Kio) Consulté 4012 fois


Wayne Jarrett - Showcase Vol I aka Bubble Up (1982)


Brimstone And Fire
Every Tongue Shall Tell
Magic In The Air
Bubble Up
Darling Your Eyes
Holy Mount Zion



http://www.roots-archives.com/release/390

_______________________________________________________________________________________________

Image

Pour inaugurer la nouvelle rubrique « Chronique Du Mois » quoi de mieux qu’un petit coup d'œil dans le rétro avec cet album à part de Wayne Jarrett sorti chez Wackie's ? Le studio de Lloyd Barnes établi dans les années 70 à New York dans le Bronx a quelque chose de fascinant. Il détient un son particulier, proche de celui de Black Ark, lourd et puissant, reconnaissable aux premiers coups d’oreilles.

Cet album de Wayne Jarrett, enregistré en 1982 a été réédité en 2004 en CD et vinyle par les Allemands de Basic Channel sous le nom de Showcase Vol 1. Lloyd Barnes dit Bullwackie a su s'entourer de grands noms comme Leroy Sibbles des Heptones ou le musicien/producteur Clive Hunt. C'est justement ce dernier que l'on retrouve à la flûte et aux claviers ainsi qu'à la production au côté de Bullwackie. A la batterie, c'est Edmond Sylvester et Jah Scotty qui alternent, alors qu’à la basse on retrouve Harold Sylvester, Umoja et Roy Robertson. Le tout est mixé par Douglas Levy dit Prince Douglas, ingénieur présent dès 1974 dans le studio new-yorkais.

Wayne Jarrett éternel imitateur d’Horace Andy, bénéficie sur cet opus de tous ses talents réunis sur un album hors du temps. Le long de ces 6 titres showcase - suivis de leurs dubs - la voix douce et fragile de Jarrett nous transporte pour un trop court voyage. Holy Mount Zion sur le Drum Song riddim de Mittoo est tout simplement angoissant, nous rappelant des passages de la Bible : Je ne veux pas être laissé dehors lorsque les portes du Mont Sacré de Zion se refermeront. La flûte de Clive Hunt nous submerge et les basses nous assomment, on ne peut que se laisser hypnotiser. Toujours dans la même veine biblique et inquiétante, le Brimstone & Fire d'ouverture nous parle de l'exode et décrit la punition qu'a subi le Pharaon pour ne pas avoir écouté Moise; Et se déchaînèrent le soufre et le Feu. Alors que le titre Bubble Up profite du Rockfort Rock Riddim, Jarrett reprend Every Tongue Shall Tell d'Horace Andy, l'égalant, peut-être même le surpassant tant il donne le meilleur de lui-même et se l'approprie.

Cet opus showcase aux dubs hallucinants, est sans doute le meilleur du label, la pochette sombre est à la hauteur de la musique qu'un souffle mystique a amenée à la vie.

Antocha
Image Image
Avatar de l’utilisateur
natty
Reggae Star
 
Messages: 3750
Inscrit le: 28 Nov 2009 13:12
Localisation: Breizh Zion High
canap winner: ikea

Re: Wayne Jarrett - Showcase Vol I a.k.a. Bubble Up (1982)

Messagepar Shroomiz » 09 Jan 2010 19:57

Vous avez remarqué la nouvelle bannière, la chronique d'Antocha en est la raison. :bike:
Avatar de l’utilisateur
Shroomiz
Administrateur
 
Messages: 987
Inscrit le: 28 Nov 2009 10:54
Localisation: plaine picarde

Re: [Chronique du mois] Wayne Jarrett - Bubble Up (1982)

Messagepar Aloy2.0 » 09 Jan 2010 20:07

Ca donne envie de s'écouter l'album ça. J'ai l'archive numérique depuis un long long moment, et je me dis souvent qu'il finira un jour que je me dégote le LP. Celui rééditer Wackies / Basic Channel devrait faire l'affaire.
Allé, je pars à la chasse! :bike:
Avatar de l’utilisateur
Aloy2.0
Engineer
 
Messages: 585
Inscrit le: 28 Nov 2009 12:16
Localisation: Cockpit
canap winner: 1

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar gillouman » 09 Jan 2010 21:40

tres bon choix merci :)
la folie m'a toujours sauvé
& m'a empêché d'être fou
Avatar de l’utilisateur
gillouman
Producer
 
Messages: 2239
Inscrit le: 06 Déc 2009 12:40
canap winner: 1 victoire

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar Jahson » 10 Jan 2010 11:27

Voilà une rubrique faite pour moi ... merci RRF :bike:
Image
Avatar de l’utilisateur
Jahson
Producer
 
Messages: 1678
Inscrit le: 11 Déc 2009 23:40
canap winner: 3 victoires

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar Aloy2.0 » 10 Jan 2010 12:36

bon, il y a une écoute collective de prévue?
Histoire de triper tous ensemble et de pouvoir lâcher nos commentaires en direct live!
Avatar de l’utilisateur
Aloy2.0
Engineer
 
Messages: 585
Inscrit le: 28 Nov 2009 12:16
Localisation: Cockpit
canap winner: 1

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar Nohay » 10 Jan 2010 14:56

Sympa le principe de chronique (est-ce réservé aux admins et modo??). Sinon je voulais réagir aux propos d'Antocha. Par rapport au studio Bullwackie je vous ai déjà dit que Barnes a fait installé EXACTEMENT le même matos que Tubby avait monté au Black Ark de Perry. Donc Forcément... Ceci dit il faut nuancer le propos, le son Black Ark et le son Wackie's n'ont vraiment rien à voir. Les particularités de Wackie's lui sont propres et il faudrait décortiquer plus en détail au niveau mixage et son (ça c'est mon taf), car vous ne pouvez pas comparé avec le son Perry, je suis désolé mais pour moi rien à voir. Rien que le son de la basse.


Ensuite "imitateur" de Horace Andy... J'aime pas beaucoup ce genre de propos. Laissez ces conneries à Natty Dread et autres intellectualisant(s) du reggae, seen? Oui Horace Andy était l'idole de Wayne; de là à le rabaisser au rang d'imitateur dans une chronique qui fait son éloge, c'est complètement contradictoire. Perso, je respecte beaucoup Horace Andy, car c'est un très grand chanteur et il serait d'ailleurs temps que je comble un peu mes lacunes de ce côté là. Parce qu'étrangement j'ai toujours beaucoup accroché sur Wayne (plus que sur son ainé) qui a eu ma priorité. Donc on peut souligner qu'il s'est inspiré, mais pas plus par pitié. Oui ils ont le même style, et là on sait qu'il y en a vraiment un qui a influencé l'autre. Ceci dit ce n'est pas toujours le cas. Voilà vibes similaires, ok, point Final. Pour moi Wayne a exploré sa voix et j'y suis extrêmement sensible. En aucun cas on ne pourrait les confondre, un style "nasal" okay, mais pas les mêmes chanteurs, et encore moins "IMITATEUR"!!!
Nohay
 

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar Aloy2.0 » 10 Jan 2010 15:03

Ce topic commence à devenir intéressant! Moi aussi je suis assez sensible sur ce sujet, dire de Wayne qu'il est l'imitateur d'Horace Andy, je trouve ça plutôt réducteur, même si je pense savoir qu'Antocha n'avait pas l'intention de le réduire à un simple imitateur...
Avatar de l’utilisateur
Aloy2.0
Engineer
 
Messages: 585
Inscrit le: 28 Nov 2009 12:16
Localisation: Cockpit
canap winner: 1

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar natty » 10 Jan 2010 15:31

beaucoup d'artistes en début de carrière imitent les stars de l'époque, après au fil des ans leur style s'affine et se démarque.
Donc dans ce sens, Wayne Jarrett, Rod Taylor, Patrick Andy sont des imitateurs de Horace Andy. Mais pour Wayne Jarrett, c'est ici plus une imitation de style que de timbres, celui-ci est plus grave (à comparer avec Dance Hall Style d'Andy à la même époque)
L'imitation est beaucoup plus flagrante pour Rod Taylor et Patrick Andy, je trouve.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
natty
Reggae Star
 
Messages: 3750
Inscrit le: 28 Nov 2009 13:12
Localisation: Breizh Zion High
canap winner: ikea

Re: Wayne Jarrett - Showcase vol.I aka Bubble Up (1982)

Messagepar slengteng » 10 Jan 2010 16:11

natty a écrit:beaucoup d'artistes en début de carrière imitent les stars de l'époque, après au fil des ans leur style s'affine et se démarque.
Donc dans ce sens, Wayne Jarrett, Rod Taylor, Patrick Andy sont des imitateurs de Horace Andy. Mais pour Wayne Jarrett, c'est ici plus une imitation de style que de timbres, celui-ci est plus grave (à comparer avec Dance Hall Style d'Andy à la même époque)
L'imitation est beaucoup plus flagrante pour Rod Taylor et Patrick Andy, je trouve.


Bizarrement j'aime bien Rod Taylor mais j'ai du mal à supporter la voix d'Horace Andy (dommage ses chansons sont bonnes, heureusement qu'elles ont été reprises).
Don't you ever introduce me to your chicks, because I'm feeling hot and I'm feeling very sick (Tony Tuff)
Avatar de l’utilisateur
slengteng
Producer
 
Messages: 1900
Inscrit le: 11 Déc 2009 18:59
Localisation: Miègjorn-Pirenèus

Suivant

Retour vers Chroniques Musicales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • Publicité

Rechercher

Menu de l'utilisateur