Nous sommes actuellement le 19 Nov 2018 10:43
Modifier la taille de la police

Nouveautés


  • Publicité

[7"] TRS : Top Ranking Sound

Une sortie d'album, une réédition, 45T, Maxi... Faites-le savoir!

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar babylonbwoy » 05 Déc 2017 16:57

Perso je ne connais personne et ne fréquente personne du milieu si ce n'est quelques relations sur FB.
J'suis juste un mec qui dépense son oseille et qui fait tourner les shops, label ou éditeurs de publications. Il faut des mecs comme moi pour faire tourner la machine. Je me fout de savoir qui couche avec qui.
Pour cet affaire c'est juste mon ressenti en tant que client. Je m’intéresse à tout un tas de trucs divers et variés où je dépense mon argent mais j'ai rarement vu un secteur autant infesté de requins à la petite semaine.

Que Bunny Lee carotte les siens c'est une chose, à la rigueur c'est leur problème. Qu'un occidental petit bourgeois carotte des jamaïcains c'est déjà plus problématique. Et si c'est moi qui se fait carotter là j'en parle même pas.

Tu dira à ton pote le petit prince du 16e que sa gestion de ce qui n'était même pas encore un litige est au dessous de tout. C'est la première fois que dans une relation client / commerçant on me traite comme ça et qu'aucune solution n'est trouvée. Je lui ai filé 280€ entre mars et octobre, je pense que ça donne droit à un minimum d'égard.

--
Pour Jamwax je ne l'acccuse de rien, mais tout le monde sait l'origine du bordel qui a fait que Discogs retire les "unofficial" de sa plateforme de vente.
Avatar de l’utilisateur
babylonbwoy
Apprenti Selector
 
Messages: 31
Inscrit le: 07 Juin 2014 14:00

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar gbougard » 05 Déc 2017 22:54

Babylonbwoy,

je t'arrete tout de suite .a propos du petit prince du 16e (quelle drole d'expression!): comme tu ne me connais pas, je doute que tu connaisses mes potes, qu'ils habitent dans le 16e ou autre part. En plus, je ne vois pas qui tu evoques et a quoi tu fais reference. Mais en tout cas tu as l'air en colere.

Par ailleurs, les egards sont dus meme sans un seul euro de depense. Achete des produits TABOU1 et tu seras bien traite, serais-je tente de te dire! T'es tu deja laisse tenter?

Que ce soit Bunny Lee ou un occidental (bourgeois ou pas, d'ailleurs, pourquoi faire le distinguo?), entuber qui que ce soit est negatif et ne produit rien de bon.

Enfin, je ne suis pas au courant des bisbilles auxquelles serait mele Jamwax sur Discogs (si quelqu'un peut m'eclairer a ce sujet, d'ailleurs...). J'ai parle a son lancement a son createur et il m'avait paru tres capable. Ses sorties sont d'ailleurs tres interessantes, et sortent du cadre habituel, en particulier les trucs de reggae-funk.

Bref, cette discussion prend un tour qui n'a rien a voir avec le label Top Ranking Sound et ses sorties. Je vois qu'il vient de sortir une floppee de trucs sortis a l'origine sur RAS. Il a vraiment des gouts eclectiques, ca va du roots genre Wailers au proto digital. Ce qui m'impressionne vraiment c'est le nombre de sorties en si peu de temps. Il a la sante, c'est sur!
Guillaume Bougard
Riddim haffe rule
https://www.facebook.com/TABOU1Records
https://www.facebook.com/slyandrobbieofficial

Gregory Isaacs - Sly & Robbie - Bob Marley - Lee Perry - Abyssinians - Slim Smith - Bunny Lee - Third World - Bitty McLean
Avatar de l’utilisateur
gbougard
Producer
 
Messages: 1810
Inscrit le: 20 Juil 2012 11:08

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar Nohay » 01 Sep 2018 14:45

je constate avec surprise, qu'il n'y a pas besoin de moi pour qu'un topic parte en vrille :)



@gbougard.... A propos de MPO, tes propos sont assez justes. En tant que petit label je vais te donner mon avis.... MPO est devenue la plus grosse usine a pressage mondiale (du moins c'est ce que j'avais lu dans une interview du boss, genre 2014).
Le problème de MPO c'est pas le pressage, ils font ca plutot bien... C'est le cutting (la gravure pour le néophytes...). Ca manque cruellement de personnalité comme souligné précédemment. C'est un peu plat, quelque soit le style, ca sonne toujours un peu pareil, très propre ceci dit, mais un peu fade. Ca manque aussi de gain meme quand t'envois un master à moins de dix minutes par face parce que tu veux une grosse patate, il ya du son mais il pourrait y en avoir plus et là tu fais un peu la gueule. Pourquoi, et bien parce que plus tu vas chercher à avoir une gravure extrême, plus tu vas pousser l'aiguille dans ses retranchements; sachant que c'est un consommable, j'ignore le prix mais j'imagine que -1) ca reduit le nombre d'accident, eviter que l'aiguille casse; -2) ca prévient une usure prématurée de l'aiguille, a long terme c'est donc plus rentable.
MPO dise eux mêmes qu'il baisse les masters de -1DB d'emblée.... Je pense que c'est souvent plus, en fonction du son aussi, notamment s'il ya beaucoup de basses, beaucoup d'aigus... LA plupart des masters qui leur arrivent dans les mains crachent du feu de dieu (à la mode d'aujourd'hui), facile de se dire, bon ben 2-3 DB en moins ca se verra pas....
Mais les pressages sont très propres, la solution? Faire le cutting chez un ingé son spécialisé, et filé le stamper à MPO pour pressage uniquement, plus simple, pas si cher etc.
Faut pas oublier que MPO c'est une usine qui cherche à être rentable dans un monde où le vinyl malgré un léger regain d'excitation reste un marché de niche.... Donc c'est compréhensible, on fais des cutting à la pelle; pas qu'on le fasse mal, mais on cherche à optimiser pas à ressortir le jus maximal et personnel de chaque substance qui leur est envoyé.
J'ai des digitaux anglais des 80s, les mecs traversaient déjà la manche pour faire venir presser chez MPO; sachant que l'angleterre niveau son, structure etc c'était le très haut niveau dans la musique mondiale. Donc raison gardée, MPO c'est pas non plus des rigolos ;)



Ensuite par rapport à la collectionnite aigüe, les aristo-collectors etc... Pas que j'ai envie de relancer une énième fois un débat vieux comme les premiers repress, rouillé comme un marteau oublié dehors pendant l'hiver. Franchement t'as roulé un peu ta boss dans le son, t'as fais des trucs. Donc l'équilibre c'est l'équilibre, tu peux pas partir dans un extrême pour en contre carrer un autre.
Dans 30 ans, quand tu finiras ta vie en charentaise et qu'un p'tit jeune viendra à toi pour rééditer du taboo1, t'en seras flatté, honoré, content. Puis tu refuseras pas un p'tit billet vu que ta retraite sera pas non plus mirobolante, grâce aux sarko et macrons de tout poil. Tu vas me dire qu'à ce moment t'en auras pas grand chose à faire que le truc soit repressé d'un mp3, downloadé sur youtube? Si en plus le mec ne vient même pas te voir et se sucrera sur ton dos et celui de tes artistes, ca ne te posera pas de problèmes?
Personnellement en tant qu'anarcho-collectionneur-déviant, j'ai souvent souligné que c'est pas tant les repress le problème, mais la manière dont c'est fait. Un truc pas fait à partir de tape master pour moi, ca peut (par la magie des ingés sons) faire illusion. Mais bon à coup de compression dynamique, d'égaliseur, pour enfler les basses, flatter l'oreille du chaland, tout cela à partir d'un rip de disque numérique, c'est pas de la qualité primo; surtout quand on prétend aimer la musique jamaïcaine, qui a fait la part belle aux ingés sons. Faut en avoir du culot pour se dire qu'on peut se permettre de retoucher le mix de M'sieur Tubby et le master de SpiderMan ou de Pablo (cutters de DSR...)... Secundo il n'y a pas de transparence, d'une sortie à l'autre on se sait jamais si elle faite à partir d'un rip, d'un mp3 ou d'un master tape. L'argument du genre, c'est pas le rôle du vendeur de; ou encore les gens s'en foutent ils veulent juste que ce soit propre (vrai pour certains, faux pour d'autres). C'est bien le rôle du producteur/vendeur de faire preuve de transparence sur la qualité et la provenance de son produit (comme toujours mention spéciale à m'sieur carayol). Et puis si bons nombres de consommateurs sont pas ultra calés ou pas hyper pointilleux, certains le sont et quand le débat s'enflamment à ce propos depuis dix ou quinze ans, ca me semblerait normal de montrer patte blanche, de montrer qu'on mise sur la qualité, sur le respect des artistes; d'un point de vue business autant que d'un point de vue artistique.
Quand à faire 20 sorties dès son premier mois en tant que label, on peut se permettre d'avoir des doutes. Ce que toi t'appel un rythme olympique, moi j'appel ça à la chaîne. Je vais pas t'apprendre le capitalisme, le fordisme, le taylorisme... En toute chose, quantitatif et qualitatif s'opposent. A 20 sorties pour ton premier mois, tu me feras pas croire que tout vient de master tape, surtout vu la longueur et le coût demandé pour ce genre de processus; combien de studios dans le monde spécialisés dans la restauration de bandes? Sans trop me mouiller je dirai qu'on peut les compter sur les doigts de la main....
Ensuite point important: les prix exorbitants des collectors sont de la faute des vendeurs, qui ont sacrément les crocs soyons francs, autant que de l'avidité des collectionneurs qui trouvent acceptable voir tellement classe de foutre un prix à trois ou quatre chiffres, pour ecouter un 7" où le mec lui dit qu'il crêve la dalle dans son ghetto. Puis poster sa petite photo sur facebook pour faire le malin et flatter son égo devant ses milliers de fake amis jaloux et admiratif à la fois.


Enfin pour finir, je te dirai que tu n'as pas à défendre les activistes de la réédition becs et ongles parce que tu estimes en faire partie; et cela ne te dispense pas d'objectivisme, surtout quand tu prends le ton de vouloir être pondéré et raisonnable.
tu ne peux pas souligner l'incongruité d'utiliser le terme bourgeois du 16e, pour la phrase d'après dénoncer les collectionneurs fans de press originales et autre hard fi find d'"aristo-collectors"... Le tableau que tu dépeints, décris bien un certains nombres d'allumés, seulement ils ont peut être leurs raisons et certains dont je fais partie ont été obligés de se radicaliser bon gré mal gré. Perso il ya douze ans quand j'ai commencé à acheter du vinyl, je m'en foutais des ORG, mais les titres que je cherchais n'existaient pas en repress (et les vendeurs de shop me disaient d'aller sur ebay pour les trouver, au lieu de faire leur job quand ils allaient en angleterre... pour ensuite s'insurger qu'ebay les tuaient à petit feu....). Puis par voie de conséquence, je me suis aperçu que les ORG étaient d'une qualité et d'une authenticité bien supérieures. Les choses ne vont pas en s'améliorant dans un monde ou tout doit aller très vite, le monde de la consommation à outrance, de l'illusion sur le produit vendu. La particularité extrême de la musique jamaïcaine, sa couleur, son grain, le coté fantaisiste de leurs ingés sons, sont pour beaucoup dans son originalité et sa personnalité; le nier ce serait renier ce qu'on aime... Alors les remasterings à la chaine, la standardisation des sonorités, gomme le fait que chaque tune avait un son qui lui était propre (peut d'ailleurs être bien chiant en selection)...


Bref je pourrai détailler toujours plus. Je conclurai en disant qu'il est inutile d'être trop naïf: en effet pour beaucoup de gens, il n'y a pas de petits profits... Que je suis ravi d'apprendre qu'il y avait plus de master tape que je ne le croyais, mais faut pas non plus me faire croire que les trois quarts du catalogue est dans un entrepôt a kingston ou dans les placards des artistes, une infime partie j'imagine. Alors les ultras archi obscures shaka killa c'est pas évident à trouver en tape....
Attention cher ami, à vouloir dénoncer des propos excessifs et hautains de ton point de vue, tu t'exposeras favorablement et montreras que tu es toi aussi obtu et tout aussi hautain que ton interlocuteur. On ne reproche que ce qu'on est soi même. Nietzsche disait "je ne vais voir dans l'autre qu'une confirmation de moi, je vais l'utiliser, l'instrumentaliser pour en faire un spectateur et non pas une rencontre.".... Quand à l'argument du, "faut y aller a fond des ballons dans les repress, vive la démocratisation de cette musique blablabla". Faut pas se leurrer, les press s'adresse à un public d'initiés, faudrait voir à pas surestimer l'impact de ce genre de travail sur l'accroissement du public reggae. C'est un marché de niche ça l'a toujours été. Ensuite à l'ère de youtube ton argument ne tient pas; il n'y a pas besoin de repress (foireux ou non) pour écouter les sons. A t'entendre tout cela c'est de la philantropie, je ne crois pas non. De la passion oui, sans oublier un aspect mercantile (sinon ce serait grauit ahah), autant qu'un égo trip (c'est moi je, moi je moi je qui l'ai faiiiit).... et Oui....

Tout mes respects pour le travail accompli, l'important étant que tu ais kiffé! Merci également de prendre le temps de partager des points de vue, pertinents et construits; que je rebondisse dessus ne veut pas dire que je les dédaigne, bien au contraire.


Quand à moi paraître hautain et arrogant ne me dérange pas; vu que c'est une fierté personnelle d'être un ayatollah du reggae. C'est d'ailleurs pour cela qu'on m'avait invité sur ce forum il ya maintenant dix ans ou pas loin, mine de rien. Et je rends grâce d'avoir autant partagé et d'avoir été initié par des gens de ce calibre. Pour ca que bien qu'on me boude un peu, j'y reviens toujours.



PS: du taboo1, j'en avais 2-3 il ya une vingtaine d'année; dont notamment le solid ground de brooks, sur lequel je t'avais posé des questions ici même mais qui sont restées sans réponse. Donc pour le SAV irréprochable, tu repasseras... :) (ceci n'est qu'une plaisanterie, pas de premier degrès t'inquiètes mon choux)


bisous bisous gribougard. :gribou:
Avatar de l’utilisateur
Nohay
Engineer
 
Messages: 666
Inscrit le: 14 Mai 2011 22:44
canap winner: 1 victoire

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar gbougard » 22 Sep 2018 12:38

Pour les sorties TABOU1, tu as achete celui qu'il ne fallait pas! Je l'ai d'ailleurs retire de la vente le plus vite possible et indique sur tous les forums (a l'epoque pre-Facebook) qu'il ne fallait pas l'acheter et propose de rembourser les acheteurs decus.

J'avais ete mauvais de chez mauvais sur toute la ligne: pas de verification attentive, ecoute des 30 1eres secondes pour juger, mastering foireux (un des seuls albums ou je n'etais pas avec l'inge son), bref on peut tout me reprocher sur ce disque, ca sera (sans doute) vrai.

Pour le reste TRS c'est de la balle et Yonathan a toute mon admiration respectueuse. Le connaissant un peu, je pense qu'il n'a pas la naivete de penser qu'il gagnera beaucoup avec cette activite et qu'il ne fait pas ca pour de vulgaires envies de thune.
Guillaume Bougard
Riddim haffe rule
https://www.facebook.com/TABOU1Records
https://www.facebook.com/slyandrobbieofficial

Gregory Isaacs - Sly & Robbie - Bob Marley - Lee Perry - Abyssinians - Slim Smith - Bunny Lee - Third World - Bitty McLean
Avatar de l’utilisateur
gbougard
Producer
 
Messages: 1810
Inscrit le: 20 Juil 2012 11:08

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar Loopi » 24 Sep 2018 10:28

sans doute, sans doute,....mais :

Le taux de rendement synthétique (ou TRS) est un indicateur destiné à suivre le taux d'utilisation de machines.
Il est défini par la formule :
TRS = Production réelle / production maximum théorique

La définition du TRS est un standard propre à chaque organisation qui le définit. Ainsi, pour une situation donnée, le TRS calculé sera différent selon les organisations qui le calculent.

Le TRS décompose et met en évidence les pertes de production en différentes catégories sur lesquelles un plan d'action est mis en place.

Ainsi, on retrouve trois taux dans le calcul théorique du TRS :

le taux de disponibilité (notamment influencé par les pannes et les changements d'outils). Celui-ci se définit comme un rapport entre le "temps disponible" et le "temps utile" ou "temps de production" (ou tout autre terme équivalent). Ce taux est un de ceux qui font l'objet des plus grandes divergences entre les organisations (voir le paragraphe qui y est consacré).
le taux de performance (notamment influencé par les micro-arrêts et les baisses de cadences)
le taux de qualité (notamment influencé par les défauts et les pertes aux redémarrages)

Le TRS correspond à la multiplication de ces trois taux. Chacun des trois taux étant compris entre 0 et 100 %, le TRS doit donc être compris entre 0 et 100 %. Plus un indice de TRS est proche de 100 %, meilleure est l'efficacité de la ligne.

Pratiquement, le TRS est souvent calculé comme le rapport entre le nombre de pièces bonnes produites pendant une certaine période et le nombre de pièces théoriquement produites durant la même période.

On peut améliorer un TRS en utilisant différentes méthodes (SMED, TPM, 5S, autoqualité, démarche ergonomique...)
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia
Avatar de l’utilisateur
Loopi
Producer
 
Messages: 1798
Inscrit le: 12 Déc 2009 11:31

Re: [7"] TRS : Top Ranking Sound

Messagepar Nohay » 24 Sep 2018 15:35

gbougard a écrit:Pour les sorties TABOU1, tu as achete celui qu'il ne fallait pas! Je l'ai d'ailleurs retire de la vente le plus vite possible et indique sur tous les forums (a l'epoque pre-Facebook) qu'il ne fallait pas l'acheter et propose de rembourser les acheteurs decus.

J'avais ete mauvais de chez mauvais sur toute la ligne: pas de verification attentive, ecoute des 30 1eres secondes pour juger, mastering foireux (un des seuls albums ou je n'etais pas avec l'inge son), bref on peut tout me reprocher sur ce disque, ca sera (sans doute) vrai.

Pour le reste TRS c'est de la balle et Yonathan a toute mon admiration respectueuse. Le connaissant un peu, je pense qu'il n'a pas la naivete de penser qu'il gagnera beaucoup avec cette activite et qu'il ne fait pas ca pour de vulgaires envies de thune.



en fait j'avais rien à reprocher. JE voulais surtout savoir s'il s'agissait de recording originaux de periode black-ark, ou post black ark genre 90s en retapant les classics riddims de perry.
Pas franchement grand chose à reprocher, déjà jy connaissais pas grand chose à l'époque, puis je decouvrais Brooks et j'ai kiffé, notamment l'énorme "changes"!! que j'ai retrouvé en plaque sur la compil mike brooks and friends.
Mastering? ouai peut etre, le mixage un peu farfelu surtout avec over flangisation, (histoire d'imiter perry??) mais du coup ca donnait une ambiance tout du long, comme un fil rouge.

Franchement je trouvais ca plutot bon!


Pour TRS je connais pas le type, j'évoque juste mon sentiment en voyant le catalogue partir tout azimute. Il y a des types biens qui font du business de merde, et des cons qui font du bon business, rien à voir.
Pour l'argent c'est sur c'est pas wall street.... Ceci étant si il écoule correctement ses stocks, il y aura un peu d'argent, surement en partie redistribué en jam, une autre part pour continuer ses projets et le reste pour manger. Pas de quoi devenir Warren Buffet c'est sur.
Pour les droits d'auteurs je suis circonspect, c'est bien d'avoir des contacts; mais de ce que je vois il ya plein de licence qui n'ont rien à voir avec le producteur original ou ses eventuels héritiers. Après beaucoup ont disparu, trouver les gosses peut être compliqués etc. Mais donc justement, je trouve ca bien que des jams touchent un peu de dunza sur ce genre de choses; mais je suis pas persuadé que legalement ce soit ceux qui devraient qui touchent... Vu la zic dont on parle ce problème est complexe; donc moi je suis perplexe quand je vois les sorties d'obscure shaka killa dans tous les sens... On a miraculeusement retrouvé les types?? (alors que les trois quarts sont deads) ou les eventuels gosses éparpillés ici et là??... Déjà c'est chaud de rémunérer un artiste quand il est pas le producteur. Légalement les royalties doivent se répartir entre producteur, artiste, band éventuellement, en fonction des accords passés. Comme rien n'a été déclaré à l'époque, c'est tout pour les producteurs, puisque c'est eux qui ont financé et qu'il n'y a pas de contrats à présenter qui montrerait l'éventuel partage des royalties négociés à l'époque...
Compliqué donc et c'est pas parce qu'on file un billet que c'est legit pour autant, et ca faut bien le comprendre au lieu de se cacher derrière "j'ai filé un billet c'est cool"... nan c'est trop facile... et ce qui n'est pas legit c'est donc du bootleg... Loin de moi l'idée d'enfoncer qui que ce soit hein; j'explique juste de façon pragmatique comment c'est censé être! Je comprend bien que c'est compliqué; je comprend que par passion et par fierté on veuille presser des gros obscures que tout le monde, surtout que commercialement c'est ce qui se vendra faut pas se leurrer hein!!! Mais tout ça c'est beaucoup de bootleg, pas que, mais beaucoup... clairement, voilà... Alors c'est sûr c'est compliqué, c'est sûr on préfère sortir un tune énorme qu'on kif et que tout le monde kif et qui se vendra; et c'est bien de redonner vie à une musique qui mériterait enfin ses lettres de noblesses, bien aussi d'envoyer un peu de pognong en jam etc.... Mais c'est pas légal pour autant; et le son c'est pas parce qu'il semble propre qu'il est correct ;)

Ensuite sur le fond, ben le peu que j'ai entendu, c'est pas dégueu loin de là, mais ca sonne CD. Donc j'ignore quelles sont les sources, quel est le travail de mastering fait derrière; mais bon comme d'hab a premiere ecoute ca sent le rip de vinyl, retravaillé cliniquement sauce 2018 comme tout le monde fait. Et moi là en tant que lover de la zic jamaïcaine et audiophile, ca me va pas; mais ca c'est mes goûts à moi!!! Je sais que la majorité aime juste que ce soit "propre" sans jamais trop se demander si le grain et la couleur originale ont été respectées... Quand à parler de compression dynamique, là il y a peu de gens qui comprennent donc bon....




@Loopi: :mdr: lol lol lol lol
Avatar de l’utilisateur
Nohay
Engineer
 
Messages: 666
Inscrit le: 14 Mai 2011 22:44
canap winner: 1 victoire

Précédent

Retour vers Nouveautés

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

  • Publicité

Rechercher

Menu de l'utilisateur