Ecologie - Vinyle vs streaming

Pour vous exprimer sur l'actualité, le cinéma, la littérature ou le sport, sur tout et sur rien. Esprit correct exigé!
Répondre
Avatar du membre
zonard
Producer
Messages : 1311
canap winner : 2 victoires
Localisation : Lyon
Contact :

Ecologie - Vinyle vs streaming

Message par zonard » 26 sept. 2019 17:37

Je rebondis sur un message de Jahson sur un autre topic mais préfère en faire un sujet dédié:
J'étais déjà tombé sur un papier dans le genre mais pour moi il y a un biais énorme sur la période considérée... se baser sur les émissions lors de l’année du pic de popularité d’un format donné ?? Ca veut strictement rien dire.

La conclusion est certes favorable au vinyle mais pour comparer à toutes choses égales « le prix pour la planète » il faudrait estimer sur une période de 30 ans minimum (durée de vie arbitraire d’un morceau chez l’utilisateur lambda) les dépenses énergétiques comparées vinyle vs streaming sur leurs cycles de vie complets :

Vinyle :
Energie pour l’extraction des matières premières (c’est crade c’est certain)
Energie pour la fabrication des infrastructures de production, machines à presser / imprimer
Energie pour la transformation, la pochette, la distribution jusqu’à l’auditeur
Energie pour le stockage pendant 30 ans (quasi zéro)
Energie pour le recyclage / biodégradation des matériaux jusqu’à retour à l’état organique

Streaming :
Energie pour l’extraction des matières premières servant à fabriquer les infrastructures (serveurs, réseaux), bien entendu ramenée à la quantité de données consommée par morceau
Energie pour l’alimentation en énergie des serveurs et des infrastructures sur une période de 30 ans
Energie pour la maintenance des serveurs et des infrastructures sur une période de 30 ans
Energie pour le recyclage / biodégradation de tout ce matériel informatique jusqu’à retour à l’état organique

Il est assez simple de voir que le streaming sera infiniment plus crado et ce même si on considère une période plus courte que 30ans.
Rien que le dernier point sur le retour à l’état organique fera pencher la balance vers le vinyle a tous les coups.

La comparaison « de organique à organique » est à mon sens c’est la seule manière de comparer correctement diverses techniques d’un point de vue efficience écologique.
Ce fonctionne avec tout, chaise en bois à durée de vie de plusieurs dizaines d’années vs chaises en plastique à durée de vie 5-10ans, énergie renouvelable vs nucléaire etc etc

My two cents mais j’aimerai vraiment avoir vos avis sur ce type de question :camera:
Image http://www.echotone.org" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 1869
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 26 sept. 2019 18:08

En fait avec le vinyle, l'impact écologique diminue avec les écoutes alors que pour le streaming c'est l'inverse. Or la durée de vie du vinyle est incroyablement longue... et il paraît même que certaines personnes écoutent encore des morceaux vieux de 50 ans!

Moi j'achète que des originaux pour raisons écologiques :)

Mais par contre il faut ajouter l'énergie des échanges par poste à ton bilan et de la distribution pour les neufs.

Par contre, autant écologiquement que musicalement, faut éviter les morceaux de merde qu'on stocke sans écouter.

Avatar du membre
zonard
Producer
Messages : 1311
canap winner : 2 victoires
Localisation : Lyon
Contact :

Message par zonard » 26 sept. 2019 20:15

J'ai une excuse pour stocker, je les écoute les morceaux de merde ! :lol:

J'avais mentionné la distribution du support physique mais pas les envois de 2nd hand effectivement ça alourdit le bilan.
Image http://www.echotone.org" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
gbougard
Producer
Messages : 2086

Message par gbougard » 27 sept. 2019 08:21

Il y a aussi le cout de stockage physique des skeuds, on est oblige d'avoir une clim', faire construire une surface dediee, l'energie depensee a chercher "le" skeud (putain ou il est ce 45t, j'etais sur que je l'avais classe avec les Lee Perry....), les produits d'entretien des disques, l'energie pour faire tourner la platine
vivement qu'on soit 100% solaire + nucleaire
Guillaume Bougard
Riddim haffe rule
https://www.facebook.com/TABOU1Records" onclick="window.open(this.href);return false;
https://www.facebook.com/slyandrobbieofficial" onclick="window.open(this.href);return false;

Gregory Isaacs - Sly & Robbie - Bob Marley - Lee Perry - Abyssinians - Slim Smith - Bunny Lee - Third World - Bitty McLean

Avatar du membre
zonard
Producer
Messages : 1311
canap winner : 2 victoires
Localisation : Lyon
Contact :

Message par zonard » 27 sept. 2019 09:14

Mon raisonnement n'est QUE écologique et en aucun cas lié à la tarification actuelle des choses.

Tu parles de nucléaire c'est le parfait exemple.
Une énergie très bon marché dans sa tarification actuelle.
Si tu prends en compte le coût pour la planète (organique à organique) là ca devient délirant.
Je ne dis pas du tout que l'intégralité de ce coût doit être répercuté sur les utilisateurs mais que c'est bien ce soût écologique qui doit présider à tout choix de technologie.

Le coût (écologique j'entends) du stockage de disques physiques est de zéro. Il n'y a jamais eu besoin de clim pour stocker correctement des disques, même sous les tropiques.

Tous les coûts que tu mentionnes Guillaume sont à mon sens marginaux comparés au poids du retour à l'état organique de tous les composants informatique nécessaires au streaming.
Image http://www.echotone.org" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 1869
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 27 sept. 2019 09:15

Je dois dire que perso je m'inquiète pas trop du coût écologique des mes vinyles, en comparaison avec d'autres aspects de ma vie qui sont plus gourmands, m'apportent moins et sont largement améliorables.

Et à l'image du biais qui parfois apparaît chez certains qui n'arrivent plus à considérer certains morceaux qu'en les abordant selon le prix qu'ils ont été payés, je ne souhaite pas être en premier préoccupé par le coût environnemental qu'ils représentent. Pas qu'il n'existe pas, mais quitte à l'assumer, autant ne pas se pourrir le plaisir de l'écoute en le rendant illégitime. Ca m'est arrivé de payer trop cher un disque et que ça me pourrisse son écoute, ce qui en soi est totalement con, mais écouter de la musique avec des regrets me change le plaisir.

Mais je crois qu'en tant que collectionneurs de vieilleries (et pour autant qu'on achète pas de repress, ce qui va de soi sur ce forum), on doit se considérer comme un puit de Carbone. Celui-ci a été extrait du sous-sol dans les 70's pour se retrouver dans les galettes et était voué à finir brûlé avec des déchets et s'accumuler dans l'atmosphère, or certains allumés et grands anticipateurs de la suite ont compris qu'en les stockant dans des armoires, on pouvait lutter contre le réchauffement climatique initié par les anciens en le neutralisant en partie.

Toi par exemple zonard, tu fais partie des militants les plus extrémistes de l'enfouissement de Carbone dans une cave sous forme de vinyles :bike:

Avatar du membre
Jahson
Administrateur
Messages : 1987
canap winner : 3 victoires

Message par Jahson » 27 sept. 2019 14:09

zonard a écrit :Tu parles de nucléaire c'est le parfait exemple.
Une énergie très bon marché dans sa tarification actuelle.
Si tu prends en compte le coût pour la planète (organique à organique) là ca devient délirant.
'tain, ça fait plaisir de lire ça ! Merci Zo !
litelet a écrit : ... et pour autant qu'on achète pas de repress, ce qui va de soi sur ce forum
:shocked: je suis pas sûr d'avoir bien saisi ta remarque !

Même si je mesure pleinement l'intérêt d'écouter des originaux, je consomme beaucoup de REpress de musique Jamaïcaine. De morceaux que je ne pourrais jamais acquérir en Org. Cependant ça m’embêterais moins d'acheter du REpress fabriqué avec de la wax de Tino Rossi recyclé. Ça se fait, vous croyez ?
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance." Bob Razowski

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 1869
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 28 sept. 2019 08:16

Je déconnais, évidemment.

En Jamaïque le recyclage du vinyle issu du ska a été pas mal intense mais je doute qu'il y ait encore quelqu'un qui recycle les vinyles en vinyles. Parce que ça complique le procédé et que ça rend le résultat moins homogène. Certains de ces disques recyclés ont une wax dure, mate et friable. J'imagine que s'il apparaît une alternative, ce sera avec des bio-polymères comme ils en parlent dans le lien de zonard.

Avatar du membre
zonard
Producer
Messages : 1311
canap winner : 2 victoires
Localisation : Lyon
Contact :

Message par zonard » 29 sept. 2019 12:37

Tout à fait OK avec toi Litelet, l'impact écologique du vinyle est marginal.

Je trouvais intéressant de rebondir sur l'article linké par Jahson sur un autre topic pour élargir.
Je suis un peu fatigué de lire des articles parlant de comparer des techniques d'un point de vue écologique tout en comportant des biais méthodologiques majeurs.
Je suis convaincu que tant qu'on ne comparera pas 2 technologies (qu'elles qu'elle soient) en considérant leur impact "organique à organique" on ne fera jamais les bons choix.

Vive le bois, vive le 2nd hand, vive les produits de qualité réparables !
Image http://www.echotone.org" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
Loopi  
Producer
Messages : 1875

Message par Loopi » 30 sept. 2019 10:51

litelet a écrit : J'imagine que s'il apparaît une alternative, ce sera avec des bio-polymères comme ils en parlent dans le lien de zonard.
C'est pas gagné, mais un jour peut être !
Déjà, pour commencer, je n'ai jamais trop compris cette mode des repress à 180 g de ces dernières années, si ce n'est pour singer les diques de Jazz des années 50 et donner l'illusion de la qualité. J'ai des press US de soul fin presque comme du papier à cigarette qui ont une qualité sonore top de chez top, donc pas besoin d'utiliser autant de wax à mon sens. Je recherche surtout les originaux mais je prends également quelques sorties actuelles de qualité. Specialement les vétérans qui continuent de produirent. Dans cette dernière catégorie, nous retrouvons beaucoup de pochettes gatefold, et double album...c'est parfois chouette, parfois too much ! on est loin de la réduction des coûts !
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Répondre

Retourner vers « Actualité, Divers... »