Nous sommes actuellement le 20 Nov 2018 16:23
Modifier la taille de la police

Actualité, Divers...


  • Publicité

[Débat] Fear of Jah is the beginning of wisdom

Pour vous exprimer sur l'actualité, le cinéma, la littérature ou le sport, sur tout et sur rien. Esprit correct exigé!

[Débat] Fear of Jah is the beginning of wisdom

Messagepar Tenda blast » 20 Sep 2017 08:26

Dés lors où cette tune est un monstre, elle nous permet de raisonné sur le sens des mots. Je me souviens d'une belle discussion philosophique avec Ras Romano et Toni au Cane river cette année sur ce thème "Worship Jah with fear".

Etant a priori en incompréhension totale sur le fait d'avoir un "Culte de Jah avec crainte", yes you better matter how you a love and care, notre réflexion a évolué sur le sujet au cours du reasoning, à savoir le contexte dans lequel cette affirmation de vécu est lancé, je crois comprendre que la crainte et la peur font partie quotidienne de bien nos frères et soeurs de par le monde depuis long long time.
So, maybe dem use to love fearness? Or to have fear of love?

Et puis, la distinction en français entre crainte, peur, angoisse, etc. se fait-elle en anglais? Mon niveau d'anglais est trop pauvre...
Je comprends la crainte de l'orage, de l'ouragan ou du tremblement de terre, mais il me semble que j'entends surtout la crainte du jugement dernier dans ces mots. Des mots présents depuis fort fort longtemps.

Une école primaire de deux siècles passés en bas de chez moi, contient sous son toit en lettre grasse ces mots "La crainte de Dieu est le début de la sagesse", cela me laisse fortement dubitatif. Mon expérience avec Dieu m'amène à penser l'opposé, et pourtant force est de constater qu'une forte crainte était présente tant qu'il n'y avait pas de laisser aller. Peut-être ces gens ne peuvent s'autoriser à se 'laisser-aller'? Tant de souffrances et tant de peurs depuis si longtemps, qui plus est soutenu par écrit, ça parait bien normal de Worship Jah with fear...

Tu vois, Marc, au-delà d'être un monstre killer thundaclashing tune, ce morceau élève au raisonnement. Et ça, pour moi, d'accord ou pas avec, ça vaut de l'or. :heavy: Big tune!

Ps: est-ce que l'humilité ne s'obtient que par la crainte? Grande question
One blessed love
Tenda blast
Producer
 
Messages: 1837
Inscrit le: 12 Jan 2010 14:50
Localisation: Ova di mountains

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar anbessa » 20 Sep 2017 19:58

Merci à tous pour vos commentaires, ça fait vraiment plaisir !

@ Bast

Pour te répondre brièvement, puisque je manque de temps, et que je préfère toujours discuter de vive voix de ces choses-là :

1) ce sont les paroles de Keteis, donc je ne peux ici que répondre à sa place. Elles ne me heurtent pas du tout, mais c'est clair que je n'aurais pas employé ces mots.
2) il faut se rappeler que les Jamaïquains, et a fortiori les rastas (même si Keteis est orthodoxe éthiopienne, mais elle reste une Jamaïquaine), s'inscrivent clairement dans la tradition des églises protestantes noires nord-américaines nées à la fin XVIIIe - début XIXe. Dans cette tradition-là, l'Ancien testament prend une place prépondérante. Et le Dieu de l'Ancien testament est un dieu terrifiant, un dieu vengeur. La notion de crainte y est omniprésente, tout comme la menace lancinante du Jugement dernier
3) Dans cette tradition protestante nord américaine, le mot de "peur" a deux sens distincts. Pour les incroyants, elle est une peur littérale, la terreur face à la punition. Pour les croyants, elle est beaucoup plus proche d'une notion de respect. Je crois que c'est vraiment la clé de la compréhension.
4) Pour les rastas, ce renversement est encore plus fort, puisqu'ils revendiquent fièrement d'être "dread", alors que "dread" est beaucoup plus fort que "fear". Dans leur bouche, la terreur devient justice, droiture. Celui à qui le rasta se vente de faire peur, c'est le "heathen", le "weak heart". Il ne prétend pas être terrifiant dans l'absolu, mais plutôt de refléter, par sa droiture, sa posture morale, la terreur que Dieu devrait inspirer à ses ennemis.

Voilà, j'espère que ça t'éclairera un peu sur ma vision de ce texte. Et rencontrer Keteis, qui est une femme rayonnante qui donne tout sauf l'impression de vivre dans la peur, serait carrément l'idéal pour se faire une meilleur idée du sens profond de cette chanson.
Mais ça me touche beaucoup qu'elle provoque ce genre de réflexion chez toi.
"Reggae music is not not something that you hear, it's something that you feel. And if you don't feel it you can't know it" Peter Tosh
http://www.soulofanbessa.com
Image
Avatar de l’utilisateur
anbessa
Producer
 
Messages: 1892
Inscrit le: 11 Déc 2009 23:08
canap winner: 1 victoire

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar Tenda blast » 20 Sep 2017 21:15

On a les mêmes sources, merci pour tes précisions :bike:
Suis sûr qu'elle doit être choupinette keteis ;)
Big tune en tout cas
One blessed love
Tenda blast
Producer
 
Messages: 1837
Inscrit le: 12 Jan 2010 14:50
Localisation: Ova di mountains

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar Tenda blast » 21 Sep 2017 13:12

Je reviens sur le terme dread de "dreadlocks", sur ce que j'avais lu d'un bouquin dont je ne me rappelle plus le nom :slide: , et qui parait plausible, c'est que les premiers Ras à se laisser pousser les cheveux (lévitique donc rien d'effrayant là-dedans) ont été vu comme effrayants par des gamins et la population qui n'en avait jamais vu auparavant. Ils ont donc appelés leur tignasses Dreadlocks=choses terrifiantes.

Alors après, avec l'histoire que l'on connait et que tu as très bien précisé, ça a aisément été dans le sens du righteous terrible dreadfull dread.

J'arrête le flood mais c'est intéressant.
One blessed love
Tenda blast
Producer
 
Messages: 1837
Inscrit le: 12 Jan 2010 14:50
Localisation: Ova di mountains

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar papayatik » 22 Sep 2017 13:32

Top votre conversation les frangins :)

J'ai déjà dit à Marc combien ce cut me touchait et quel plaisir pour nous autres d'entendre en 2017 de la musique inspirée, inspirante et qui remue !!
Hâte d'entendre ça sur sono :selecta:
ça me donne l'espoir que tu continues MARC car ton label a vraiment une sacrée ribambelles de top quality songs !! Si c'est le flouze qui manque, fais comme tout le monde et represse des big tune en very limited en mode pirate !! :sarcasm:


Pour le coup, existe t il un topic pour ce genre de débat étymologique et métaphorique ?
Car y'a tellement de sens pour les mots patois et souvent un contexte lié à l'empli de certaines expressions ... que j'aimerais bien en échanger entre nous et tenter de saisir le sens caché ou réel de certaines chansons ...
Avatar de l’utilisateur
papayatik
Producer
 
Messages: 884
Inscrit le: 14 Juil 2010 11:41

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar gbougard » 24 Sep 2017 18:11

The Fear of the lord is the beginning of wisdom - Proverbs 10

Voici deux analyses du mot "Fear" dans la Bible qui devrait procurer des reponses (et sans doute susciter de nouvelles questions et hypotheses, tant cette discussion tient de plus en plus d'une seance de Yeshivah!)

https://www.gotquestions.org/fear-Lord- ... isdom.html

https://www.gotquestions.org/fear-God.html

Sinon, il faut se plonger dans les textes d'origine des Hebreux. La, on retrace "Fear of the Lord" a "Yirat Hashem"
Yirat en Hebreu signifie "crainte" MAIS AUSSI "voir"
et la, on a un eclairage different sur ce terme car Yirat Hashem, la "crainte" de D est en realite la "vision" de ce qu'il faut ou ne pas faire pour etre proche de D

voici encore un peu de lecture pas mal du tout

http://www.hebrew4christians.com/Script ... yirah.html
Guillaume Bougard
Riddim haffe rule
https://www.facebook.com/TABOU1Records
https://www.facebook.com/slyandrobbieofficial

Gregory Isaacs - Sly & Robbie - Bob Marley - Lee Perry - Abyssinians - Slim Smith - Bunny Lee - Third World - Bitty McLean
Avatar de l’utilisateur
gbougard
Producer
 
Messages: 1810
Inscrit le: 20 Juil 2012 11:08

Re: Keteis Oyonde "Worship Jah with fear"

Messagepar Tenda blast » 25 Sep 2017 18:34

gbougard a écrit:The Fear of the lord is the beginning of wisdom - Proverbs 10

Voici deux analyses du mot "Fear" dans la Bible qui devrait procurer des reponses (et sans doute susciter de nouvelles questions et hypotheses, tant cette discussion tient de plus en plus d'une seance de Yeshivah!)

https://www.gotquestions.org/fear-Lord- ... isdom.html

https://www.gotquestions.org/fear-God.html

Sinon, il faut se plonger dans les textes d'origine des Hebreux. La, on retrace "Fear of the Lord" a "Yirat Hashem"
Yirat en Hebreu signifie "crainte" MAIS AUSSI "voir"
et la, on a un eclairage different sur ce terme car Yirat Hashem, la "crainte" de D est en realite la "vision" de ce qu'il faut ou ne pas faire pour etre proche de D

voici encore un peu de lecture pas mal du tout

http://www.hebrew4christians.com/Script ... yirah.html


C'est toujours intéressant d'avoir des écrits en différentes langues, on voit bien la difficulté à traduire un mot, un sentiment, une émotion dans une autre langue. Le problème avec les écrits saints dans ce cas-ci est qu'ils tournent en boucle, il n'ont pas vocation à être questionnés, c'est comme ça point barre. Or, poser des questions comme, est-il vraiment sain de craindre ce que l'on aime et/ou d'aimer ce que l'on craint? Est, je trouve, autrement intéressant.

Bref faudrait délocaliser la discussion/débat parce que là on flood un peu le topic de la big tune.

Ps: moi j'adore ces vibratos s'ils sont naturels :bike:
One blessed love
Tenda blast
Producer
 
Messages: 1837
Inscrit le: 12 Jan 2010 14:50
Localisation: Ova di mountains

Fear of Jah is the beginning of wisdom

Messagepar gbougard » 25 Sep 2017 21:08

Salut Tenda

je rebondis sur ton propos

Le problème avec les écrits saints dans ce cas-ci est qu'ils tournent en boucle, il n'ont pas vocation à être questionnés, c'est comme ça point barre.

quand tu lis la Bible, tu tombes souvent sur des interrogations, parfois vehementes, de la part des hommes qui sont adressees a D, comme par exemple le poignant "Eli Eli lama sabachthani" de Jesus sur la croix, ou les doutes comme ce cri

Jusqu’à quand, ô Eternel?… J’ai crié,
Et tu n’écoutes pas!
J’ai crié vers toi à la violence,
Et tu ne secours pas!

Par ailleurs, depuis 3 millenaires a peu pres, les Juifs n'ont cesse de se poser des questions, de tourner les mots, lettres et non-lettres (l'alphabet hebreu n'a pas de voyelle), chiffres, etc,,, dans tous les sens. Le travail accompli est siderant meme pour un athe comme moi.

Le midrash, les theories de chiffrement des lettres, ou encore le talmud, c'est touffu de chez touffu mais montre un esprit curieux, aventureux de toute une communaute.

C'est chez les autres religions du livre (alors que pourtant, par exemple, les evangiles sont beaucoup plus "liberales" que l'ancien testament) qu'on a droit a des comportements parfois plus psycho-rigides.

Pour en revenir a la Crainte de D, on craint de se tromper, on craint l'averse. On a envie de dire la verite, on a voudrait qu'il fasse beau. On craint de decevoir quelqu'un en agissant mal: cette crainte mene soit a des comportements de defi (nique ta mere) ou alors a une conduite plus droite. De nos jours, on est plutot porte sur le ntm que sur la sagesse. Un jour peut etre, l'homme sera meilleur et arretera de deconner.

Personnellement, je ne crois pas a D, Jah, Allah, Dollar, mais les valeurs defendues dans les livres sacres sont excellentes. Donc on gagne a lire ces textes pour faire la part des choses et, parfois, s'inspirer.
Guillaume Bougard
Riddim haffe rule
https://www.facebook.com/TABOU1Records
https://www.facebook.com/slyandrobbieofficial

Gregory Isaacs - Sly & Robbie - Bob Marley - Lee Perry - Abyssinians - Slim Smith - Bunny Lee - Third World - Bitty McLean
Avatar de l’utilisateur
gbougard
Producer
 
Messages: 1810
Inscrit le: 20 Juil 2012 11:08

Re: Fear of Jah is the beginning of wisdom

Messagepar litelet » 26 Sep 2017 07:35

Pour moi, il suffit de lever les yeux vers le ciel et de contempler la voie lactée un soir d'été pour être couvert d'humilité. Sans chercher à y déceler des signes, à interpréter, à analyser, juste à contempler et à vivre en tant qu'infiniment rien, un instant.

A chaque fois ça me fait un bien fou et me libère, me réouvre des horizons, une sensation assez proche de ce que je ressens avec le roots quand il me percute, en fait.

Désolé de revenir à quelque chose de si basique, mais ça me parle plus que les textes sacrés :)
Avatar de l’utilisateur
litelet
Producer
 
Messages: 1744
Inscrit le: 13 Jan 2010 17:01
canap winner: 1 victoire

Re: [Débat] Fear of Jah is the beginning of wisdom

Messagepar johmontpel » 26 Sep 2017 09:41

J'oppose souvent le concept de croyance à celui de philosophie.
Selon mon avis, d'un côté on a Une vérité qui viendrait répondre à tout un chacun, avec un chemin qu'il Faut suivre
et de l'autre côté, chacun qui est à la recherche de sa vérité, de sa connaissance de lui-même au travers du monde dans lequel il vit.
J. Krishnamurti, philosophe indien, était très critique envers les dogmes et la peur qui viennent interdire, empêcher la vérité (de chacun) de se révéler.
Du coup pour faire lien avec le titre du sujet, j'aurais tendance à penser exactement l'inverse, si on le prend au pied de la lettre.

Ma conception de Jah ou Rasta (desquels je ne me revendique pas) tient plus du mouvement culturel ou identitaire que de la religion. J'y vois l'affirmation d'une identité populaire face à l'oppresseur : le mouvement rasta s'est nettement développé fin des années 60 en Jamaïque après l'indépendance et donc la nécessité, le besoin viscéral, de construire leur identité culturelle. On le voit clairement avec la musique que nous chérissons sur ce forum : les textes parlent de Jah à ce moment-là, le rocksteady devient petit à petit reggae, un reggae engagé, dénonciateur. En cela, Jah et Rasta, ont pour moi un sens profondément humaniste plus que dogmatique.

Finalement, si j'extrapole ma pensée, "Fear of Jah is the beginning of Wisdom" pourrait être un avertissement lancé à ceux qui ne voudraient pas reconnaitre l'existance, l'affirmation d'une population (d'un peuple?) face à l'oppression et la pensée unilatérale.
C'est ma conception de Jah au travers du reggae, c'est ainsi que je le conçois et qu'il fait sens pour moi, qu'il résonne en moi au travers de certaines chansons.

Sujet très intéressant amené par un très bon morceau. Bravo et merci Anbessa pour ton travail.
Avatar de l’utilisateur
johmontpel
Engineer
 
Messages: 384
Inscrit le: 28 Fév 2014 23:53

Suivant

Retour vers Actualité, Divers...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • Publicité

Rechercher

Menu de l'utilisateur