On en parle ou pas ?

Discussion générale autour du monde du Reggae Roots
Répondre
Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1951

Re: On en parle ou pas ?

Message par Loopi » 08 avr. 2020 09:59

'tain, je vais finir avec le bout des doigts carrés si ça continue encore longtemps cette situation !
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Avatar du membre
Jahson
Administrateur
Messages : 2074
canap winner : 3 victoires

Message par Jahson » 08 avr. 2020 16:12

Ça y est, les gars ! Le bout du tunnel n'est plus très loin :
https://www.bfmtv.com/economie/coronavi ... 91236.html
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance." Bob Razowski

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1951

Message par Loopi » 14 avr. 2020 12:43

...tu veux dire que la poste va distribuer les millions de masques qu'ils ont planqués...?
humm, n'en rajoutons pas ...

...la fin du morceau... le quotidien de tant de monde ...
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Avatar du membre
papayatik
Producer
Messages : 959

Message par papayatik » 14 avr. 2020 23:43

Je suis un peu perplexe sur la stratégie de Macron là ... Je suis normalement concerné par un retour au taf le 11 Mai car travaillant en Lycée mais j'ai du mal à mesurer comment je vais pouvoir travailler auprès de mes élèves en situation de handicap ( ne sont-ils pas considérés comme " public fragile" ?) car si je dois intervenir, c'est souvent à côté d'eux ...
J'essaie de m'imaginer travaillant ganté et masqué ...
Et je e conçois pas que mes fils pourraient aller au collège ou à l'école mais que par contre, la pratique d'un match de tennis resterait interdite ?
Excepté les balles, sur un court nous sommes largement à distance sociale non ?
J'utilise cet exemple car c'est mon sport mais vous en avez surement d'autres ...
Je reste cir-con-spect devant la sortie du confinement ...
Et ma chérie est de plus en plus atterrée car là, c'est mort pour tout event public jusqu'à Mi Juillet soit plus de la moitié de ses dates ( on relativise car ce n'est pas en soi un drame mais c'est son taf)

Comme je sais trouver des gens raisonnés et résonnants par ici ( je ne me risquerais pas à lancer ce sujet sur fbk :shocked: ) j'aimerais avoir votre avis ? et le point de vue de celles et ceux qui vivent ce confinement ailleurs peut-être qu'en France ?
Comment envisagez-vous la suite ?
Perso, j'ai de pus en plus de mal à cerner ce qui nous attend après ... Sursaut de l'humain ou délire vers l'économie à tout va pour satisfaire la machine babylonnienne ?

Encore une fois, plein de forces et de pensées à celles et ceux mobilisés sur le front médical, social ou qui travaillent encore

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 2146
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 15 avr. 2020 13:39

Ciao breda. De mon côté, autant je trouve qu'un arrêt global était intéressant et utile, autant il me semble que les jeunes sans profil à risque devraient pouvoir recommencer, au moins sur une base volontaire. Après ça pose des problèmes évident de définition, notamment dans ton cas mais perso je n'ai aucune crainte question santé ni pour mes enfants ni pour nous et ça me semble pertinent de prendre surtout soin et précautions avec nos parents et limiter un temps encore l'étendue du cercle social. Mais perso j'ai déjà recommencé à voir certains amis (mais on a régime moins strict que vous) et j'ai un grand jardin, des graines à gogo, une serre... donc pas la prison que certains subissent.

En tout cas chez nous, il me semble qu'ils ont surévalué la déflagration épidémique et donc les mesures: les médecins mettent leur personnel au chômage technique... Les hôpitaux sont à 3/4 vides... Les militaires et la protection civile se tournent les pouces et sont inutiles (comme d'hab). Après c'est une bonne nouvelle et ça veut pas dire que sans ces mesures ça n'aurait pas été la cata mais au vu de la situation actuelle, en tout cas chez nous, je pense pas que la populace va accepter encore longtemps le régime semi-carcéral. A mon avis, il faut opter pour une stratégie où tu relances la société par étapes mais avec des moyens de freiner si ça s'emballe niveaux cas critiques. Et les écoles, c'est un moyen assez simple de faire le test avec beaucoup de monde et de stopper d'un coup au besoin. Après est-ce que c'est légitime... C'est aussi clairement un moyen de libérer les parents de leurs enfants pour leur permettre de reprendre... Mais comme je te dis, je crois que pour les personnes jeunes et sans profil à risque (ce qui est mon cas et la majorité de mes collègues et élèves) ça me semble jouable, perso ça ne me poserait pas de problème d'y retourner.

Quand à savoir si ça va freiner la consommation durablement ou l'inverse, il n'y a à mon avis qu'une possibilité pour que ça ne reprenne pas la même chose: une crise économique globale bien méchante et ça c'est pas impossible. Car suivant les régions du monde, ça va durer encore un moment et donc tous les échanges avec. Parce que pour ce qui est des intentions, hormis pour des cas isolés, je crois que ça a surtout permis à tout le monde de réaliser combien on était dépendant de tout ça... Après à moyen terme que ça ait un peu sonné les cloches question pétrole, réchauffement climatique et globalisation, c'est pas impossible, mais rien à court terme à mon avis. Ca aurait pu être l'occasion mais dans ce mode une peu "survie", il me semble pas qu'il y ait eu beaucoup d'implication pour développer une charnière sur un projet collectif de changement (je n'inclus pas là-dedans les discours moralisateurs qui ne sont en rien un projet collectif partagé). Perso j'aime ce ciel sans avion et ces routes sans bagnole et je me dis qu'il serait temps qu'au moins on arrête de dispenser les avions de la taxe sur le carburant... Par contre les gros cons liberticides qui ont toujours rêvé de faire le shérif au nom du conservatisme et du respect des règles se sont sentis légitimés eux pour la délation et pour regarder avec méchanceté et désapprobation les jeunes et les "contrevenants" pensant qu'enfin leur grande connerie allait pouvoir rayonner sur la terre. A choisir je préfère le covid, mais je nous crois peut être trop indestructibles.

Avatar du membre
Jahson
Administrateur
Messages : 2074
canap winner : 3 victoires

Message par Jahson » 17 avr. 2020 19:46

Un p'tit gars bien de chez nous affronte le Covid à grand coup de deep cuts. What a mix ! Huge UP ClemduB ;)

https://musicalechoes.fr/2020/04/fight- ... -clem-dub/

Lloyd Henriques - Nobody cares for me, il me semble avoir découvert ce morceau dans mon bled grâce à Nyah. Il confirmera. Heureux de pouvoir en abuser grâce à ce mix.
Le Rudexodus est une belle découverte.

Bécots à toute la RRF Fam'ly !

:kissass:

Image
"Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance." Bob Razowski

Avatar du membre
Nyah_man
Engineer
Messages : 558
canap winner : 1 victoire

Message par Nyah_man » 17 avr. 2020 20:44

En effet, bonne mémoire Jahson...! Un disc qui m'a bien obsédé jusqu'à ce que je mette la main dessus...
Sacrément chargé en missiles ce Clemdub...!
This race is not for the swift but a who can endure it till the end !!!!!

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1951

Message par Loopi » 18 avr. 2020 11:31

pour papaya,
Je suis assez dubitatif, moi aussi sur la dernière intervention de Macron, voire, consterné... De toute façon, tant que nous n'auront pas de tests, de masques, d'équipements de protection, rien ne sera résolu et la pandémie pourra continuer "joyeusement"... Renvoyer les enfants à l'école le 11 mai, me parait fort improbable et bien peu réaliste. En ce qui me concerne, il n'en est pas question. Sinon à quoi aurait servit ce confinement ? si c'est pour retouiller la marmite à virus dans toutes les couches de la population ! Non, je pense que cette date du 11 a été posée afin de marquer un "way point" sur la voie de la sortie de crise, et inciter, je l'espère, certains pans de l'économie a se remettre en route. je sais que pour certains, le mot travail est un gros mot, mais au delà des entreprises du CAC40, le tissus économiques, c'est des centaines de milliers de petites entreprises qui font vivre 3, 5 10, 50 personnes ainsi que leurs familles. Et autant de situations plus compliquées les unes que les autres qui ne vont pas aller en s'arrangeant. Nous ne reviendront pas en arrière et ce qui a été ne sera plus jamais pareil. L'état va palier au plus urgent, mais ça ne durera pas toujours, et ceux qui se réjouissent de ces milliards tombés du ciel, devrait surtout s'inquiéter pour l'avenir. Dans l'entreprise pour laquelle je travaille, nous avons rempli les documents concernant la mise en place du chômage partiel à partir du 17 mars, mais à la vue des résultats fin mars, finalement, nous ne sommes pas éligible... Nous fonctionnons par télétravail : téléphone et mail. D'ailleurs, à ce sujet, en plus d'avoir le bout des doigts qui deviennent carrés, comme je l'ai déjà dit, je constate, que depuis le début de l'épisode, mon oreille gauche, a doublé de volume "" lol. Blague mise à part, ce que l'on constate, dans l'entreprise dans cette période de tourmente, c'est que les gens se révèlent, ... en bien ou en mal. Certains, se révèlent être des combattants et mettent en place des stratégies afin de passer la crise et d' apporter des solutions à nos partenaires (je travaille dans une boite d'hygiène et de produits de maintenance industrielle) et font de la prospection, trouvent des solutions, pour eux mêmes et pour leurs clients. Je pourrais citer comme exemple, cette entreprise du Morbihan, qui fabrique du matériel médical, type lits médicalisés, appareils respiratoires, ... a qui nous avons fourni des solutions Hydro Alcooliques, alors qu'il n'y en avait nul part, et qui a autorisé la réouverture d'une vingtaine de leurs sous-traitants, et donc permis de "débloquer" la situation, du moins temporairement. Et puis d'autres, qui sont incapables d'accepter la situation, de se réinventer, de mesurer la casse qui peut intervenir à plus ou moins court terme, et qui voudraient revenir à la situation d'avant et reprendre leurs habitudes de toujours... Ce ne sont pas d'ailleurs ceux à qui l'on penserait immédiatement. C'est assez perturbant d'ailleurs, ce dénis. Bref, chaque semaine, amène son lots de bonnes et de mauvaises nouvelles, nous essayons de gérer les problèmes les uns après les autres, et pour ma part, dans une telle situation, je ne vois qu'une seule alternative : l'action, l'action, l'action. Je ne vais pas rester à regarder le plafond, en attendant qu'il me tombe sur la gueule... mais je pense que pour certains, ça va rapidement devenir compliqué.
D'un point de vue familial, ma grande fille de 20 ans est à la maison depuis 1mois 1/2 sans aucune visibilité sur ses dates de concours qui sont repoussés semaines après semaines et les oraux annulés. La petite de 13 ans est chez moi depuis 3 semaines puisque mon ex travaille en Ehpad, et malgré quelques cris et larmes, nous avons décidé qu'elle resterait chez moi le temps qu'il faudra... C'est compliqué, mais on s'entend bien, on partage beaucoup, on s'entraide, et j'ai la chance d'habiter à la campagne avec un grand jardin et la possibilité de jouer au foot, au frisbee, de s'occuper du jardin, des plantations, etc.. Ironie de l'histoire, après 6 mois de flotte, depuis le 17 il fait super beau...!
...à suivre ( faut aller préparer un truc à manger...!)
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 2146
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 19 avr. 2020 20:22

C'est pour la santé de tes youths que tu crains, Loopi?

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1951

Message par Loopi » 20 avr. 2020 12:23

oui, bien évidement, et puis celle de mes parents, grand-parents, la mienne...
Si comme toi, au début du confinement, j'ai ressenti une certaine forme de soulagement, qui s'est transformé, je ne le conteste pas en une sorte de satisfaction par l'idée sous jacente, que finalement cela faisait des années que j'attendais que la "machine" s'arrête totalement..pour enfin respirer.... je me suis senti apaisé.
J'ai décris mon travail, un peu de ma vie perso. Donc je ne suis pas à plaindre, j'ai une autorisation de sortie pour motifs professionnels que j'utilise avec parcimonie, avec masques, gants, gel etc...
C'est pourquoi certains passages de ton post, me mettent un peu mal alaise.
L'immunité de groupe me semble être une chimère que nous n'obtiendrons jamais. Au vu des chiffres contradictoires qui paraissent ici ou là. Il semblerait qu'apparemment très peu de gens aient été en contact du virus, environs 10% d'après ce que l'on entend. Et dans les zones ou rien n'est fait, la maladie est galopante.
Concernant les tranches d'âges concernés, s'il est vrai que les personnes âgées ayant des problèmes de santé sont les plus touchés, les médecins le répètent tous les jours que l'ensemble des générations arrivent aux urgences avec pour certains des cas très grave. Le témoignage du gardien de but de je ne sais plus quelle équipe Espagnole de foot, 37 ans, 1m95, 110 kg, un beau bébé, quoi, fait un peu froid dans le dos quand il décrit comment il a failli y passer... Les images des hôpitaux Espagnols complètement débordés, avec pleins de gens allongés sur un simple drap dans les couloirs de l'établissement incapable de les prendre en charge correctement est du même ordre. Dans cette courte vidéo, pas de personnes âgés, que des jeunes !
Par contre la situation de notre porte avion, est un cas d'étude intéressant : une population jeune, à priori en bonne santé. 1700 marins, 1000 contaminés. Pour l'instant 1 en réa, et une 20aine à l'hosto. Nous verrons bien dans les semaines qui viennent. Si dans 15 jours, tu as 50 en réa et 3 ou 4OO à l'hosto, ce ne sera peut être pas pareil que si la situation reste en l'état...affaire à suivre..
Le problème avec cette saloperie de virus, c'est que nous sommes tous potentiellement donneur ET receveur. On ne sais pas si après avoir contracté la maladie, on est immunisé ou pas. Comme les tests sont quasi inexistant, comment répondre à cette question. D'autant que l'on peu être négatif, mais qui sait si dans 2 jours, une semaine,.... ça n'aura pas changé ?
Dans la région où j'habite (Bretagne), il y a peu de cas recensé, peu de décès. Tant mieux. Mais la population respecte globalement le confinement et chacun s'organise pour se protéger au mieux, dans les commerces alimentaires, etc...
Je suis pour faire redémarrer l'activité de certains commerces et activités du public, mais les écoles me semble être le meilleur moyen de faire repartir la pandémie qui visiblement n'attend que ça. J'espère me tromper, mais,.... dans le doute. Je ne suis pas volontaire pour faire le test, et voir ensuite si ça déconne de tout arrêter de nouveau. Parce que écrit comme ça, c'est occulter le nombre de drames humains qui se produiraient, c'est terrible. Idem, quand tu dis qu'une bonne crise économique globale rebattrait de manière bien légitime les cartes. Et pour mettre quoi à la place ? Comme tu le dit je n'ai pas non plus entendu de proposition alternative intéressante quant à un projet collectif réalisable ces derniers temps...
Sur les gros C..s liberticides adeptes de la délation qui regardent méchamment les jeunes, bah, euh, ...ils étaient C.. avant donc effectivement ça aurait plutôt tendance à les encourager. Par contre, nous pourrions également y aller également de notre couplet sur les jeunes C..s qui se sentant totalement invulnérables ne se sentent pas ou peu concernés. Dans un sondage sur le débat qu'il y a eu les jours derniers en France pour savoir si les gens de plus de 65 ans devaient être confinés jusqu'à la fin d'année, 30% environs ont répondu oui ! Hallucinant ! Je ne pense pas qu'il s'agisse d'anciens qui ont formulé cette réponse.
Le traçage numérique ! Que dire ? Ces gros malins férus d'informatique ne pensent qu'à faire des listes de noms et ranger les gens dans des cases.... Et comment faire confiance aux gafa, à l'état, sur la collecte des donnés personnelles, etc... ? Les gens qui prennent des décisions de cet ordre, pour "mon bien", me font un peu penser à n'importe quelle dictature, au regard de l'histoire. Je n'en veux pas. N'oublions pas que dans ce genre de cas, il y'en a toujours qui veulent faire une pierre deux coup, à notre détriment.
Bref, à mon avis, tant que nous n'auront pas de traitement efficace ou de vaccin, ou que le virus s'éteigne de lui même, nous seront toujours dans la situation de dénuement dans laquelle nous sommes actuellement. C'est triste pour l'avenir, et le terme de distanciation sociale, ne va pas favoriser le redémarrage de la vie... sociale. Le terme de distanciation sanitaire aurait été plus adapté il me semble.
voilà pour moi, en l'état actuel des choses.
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Répondre

Retourner vers « Discussion Générale »