[DEBAT] Collectionner du reggae: un phenomene marginal ?

Discussion générale autour du monde du Reggae Roots
Avatar du membre
Antocha
Administrateur
Messages : 1863
canap winner : 1 victoire
Localisation : Grenoble (38)

Re: collectionner du reggae: un phenomene marginal?

Message par Antocha » 20 août 2013 15:51

Les amateurs de reggae dans le monde se comptent par millions, alors certes ceux achetant du vinyles sont nettement plus rares, mais tout de même... Brésil, Japon, Canada, USA, Suisse, Angleterre, Italie, Allemagne, Portugal, Espagne, France, Australie, j'ai pu voir les pays de l'Est également etc.. alors c'est peut-être un phénomène marginal, mais qui regroupe malgré tout un nombre important d'acheteurs !
Objets inanimés, avez-vous donc une âme. Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer? A. Lamartine

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 2118
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 20 août 2013 16:09

Nohay a écrit : C'est marrant à chaque fois qu'on évoque le mot collectionner, ce type de discours revient automatiquement. Assumez vous les gars lol,
Je vois pas où est le problème de nuancer deux approches, c'est toi qui y voit quelque chose de moral.
Nohay a écrit :
Le mythe des mecs completement isolés avec des collections de malade je n'y croit pas une seule seconde pardonnez moi
C'est parce que tu ne connais pas ce milieu. Moi non plus, mais j'ai quelques connaissances qui ont un pied dedans et qui racontent à quel point c'est hallucinant. Des gars qui ont acheté à mesure puis s'en sont détournés quand le son ne leur a plus convenu, mais n'ont jamais pu se séparer de leurs disques. D'autres qui ont des tueries achetées à l'époque jamais plus de 1£ et pour qui payer plus pour un disque n'a aucun sens (autant dire qu'ils n'achètent plus rien). Des collections qui dorment il y'en a, surtout en UK je pense, et certains parmi nous y ont accès... mais ça passe rarement par internet, ou alors sur listes privées (je reçois encore parfois par courrier des listes tapées à la machine à écrire!) mais généralement faut te bouger physiquement le fion. C'est une génération d'avant. Des énormes piles de dubplates de Tubby originales, ça existe encore, des tapes d'époque aussi, mais tu peux pas les bidder sur eBay, c'est comme ça et tant mieux.
Nohay a écrit : La conclusion pour moi, quelques milliers ou dizaines de milliers peu importe,
C'est toi qui nous pose la question dans ton topic, alors on essaie d'y répondre.

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1942

Message par Loopi » 21 août 2013 12:52

:) Loopi mode fort en math et en calcul a la louche... :
Suposons qu'en France il y est 600 mecs qui achètent des disques de reggae, sur 60 000 000 de "pékin" ça représente 0,000 01 % dacheteurs (c'est pas beaucoup j'en conviens,) mais ramene a une population mondiale de 7 milliards d'habitants, ça fait quand même 70 000 acheteurs si je ne me trompe....!
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

robot
Sound System Star
Messages : 213

Message par robot » 21 août 2013 12:53

Nohay, désolé mais pour moi tu délires, il y a des dizaines de milliers (au moins) de gens qui collectionnent les vinyles reggae. Se baser sur les ventes c'est pas révélateur à mon avis. Par exemple, si on considère qu'une bonne tune se vend aujourd'hui à 1000 exemplaires, ça veut dire que tous les collectionneurs (ou au moins 50% d'après tes estimations) l'achètent. Tu crois vraiment que les tunes qui pressent à 1000 font une telle unanimité parmi les collectionneurs de vinyls reggae?? Rien qu'ici, je doute que beaucoup d'entre vous ayez acheté le dernier jahtubbys par exemple.

Et se baser sur les like youtube, c'est pas pertinent, ne serait-ce parcequ'il y a probablement des millions de disques en écoute....

Et à propos des briscards planqués, je pense que tu serais surpris Nohay...

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1942

Message par Loopi » 21 août 2013 12:59

D'ailleurs les "briscards planqués" ne sont la plupart du temps pas planqués, a mon avis, ils ne sont juste pas sur internet...!
J'écoute très peu sur YouTube , j'ai jamais "liker" un morceau...!
et c'est pas demain la veille que je vais acheter le dernier jahtubby's....!

Je me considère comme sémi-planqué....!
Modifié en dernier par Loopi le 21 août 2013 17:03, modifié 1 fois.
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

Avatar du membre
Loopi
Producer
Messages : 1942

Message par Loopi » 21 août 2013 13:10

Rien que sur le forum tu as des centaines d'inscrits et , allez 50 qui postent...
Extraordinaire, fantastique, étonnant, monstrueux, insensé, fou !
Francis Picabia

arnaud
Apprenti Selector
Messages : 54

Message par arnaud » 21 août 2013 20:54

Salut à tous.
Concernant le sujet initial du débat lancé par Nohay,je vais forcement rejoindre tous le monde.On peut faire tous les graphismes,les calculs de pourcentage,collectionner des disques de Reggae c'est malheureusement un délire d'initié aujourd'hui.
Chacun sa vision mais de mon coté orienter la question sous l'angle du collectionneur honnêtement me dérange dans la mesure ou la musique avant tout c'est pas des rondelles bien rangés dans un placard mais de la musique qu'on partage.
Il ne faut pas que l'aspect fétichiste du culte de l'objet nous fasse oublier la musique et son message.
C'est très loin d’être objectif comme avis mais ce coté collectionneur me renvoi à ce délire élitiste de classe qu'on peut trouver chez quelques collectionneurs de funk qui se complaisent d'appartenir à "un petit groupe d'initié".
Bien entendu j'accuse personne sur ce topic d’être dans cet état d'esprit mais j'ai la sensation que dans le reggae ça dérive de plus en plus vers cette vision de la musique.
Comme dit Lyloo d'I.SKANKERS dans le dernier Uplift,"il ne faut pas oublier d'ou vient cette musique."
J’espère que le reggae et à la fois le disque deviennent une culture populaire.
Je ne parle pas de la culture de consommation poussé par la pub mais celle de la transmission dans le respect de la tradition et de la complexité de cette culture ou on en découvre tous les jours.
Prendre le temps de monter sa petite sono même si il faut économiser quelques années.Prendre le temps de poser le vinyle sur la platine et de l’apprécier.
Toute ces petites choses qui fond le charme du truc et qui donne envie de partager ce "gentil virus" à d'autres en faisant des soirées.
Croyez moi ça marche !
Big Up!

Avatar du membre
tsapik
Engineer
Messages : 368
canap winner : non
Localisation : ALGER

Message par tsapik » 22 août 2013 12:31

Oui et surtout que le vinyle revient en force .... le plaisir d'avoir une petite bibliothèque de vinyles, de choisir une bonne galette, de l'écouter seul ou l'a partager avec de bon pote, cela va se faire de plus en plus ..... Et puis il suffit de regarder un peu autour de nous .... moi qui aime faire les brocantes, je me suis rendu compte que le reggae en vinyle était de plus en plus rechercher ...... Il y'a donc bine un phénomène de spéculation sur certaine galette donc il y' a belle et bien des collectionneurs ... qui vont, sans écouter le vinyle le revendre à certain initié qui seront peut être prêt à mettre 10 ou 15 fois plus pour l'avoir .... il suffit de voir le prix de certain vinyle sur ebay ..... mettre 1000 euros pour un 7' .... cela reste un achat d'un collectionneur qui va bien le ranger au chaud ...
" Les voyages forment la jeunesse "

Avatar du membre
litelet
Producer
Messages : 2118
canap winner : 1 victoire

Message par litelet » 22 août 2013 15:51

Moi je crois pas à la spéculation à grande échelle, il faut être trop connaisseur pour en connaître assez long là-dedans et cela implique forcément une certaine passion pour cette musique. Les gars comme Jake ou rootstip sont des auditeurs pointus qui aiment cette musique et ensuite aussi des revendeurs qui savent quel prix ils peuvent tirer tunes en conséquence.

Et puis franchement, qui parmi nous est content de devoir allonger autant de dunza pour une galette? Personne. Si on peut signer pour que tous les collectors tombent à 1$, je signe tout de suite. Rien à carrer de la valeur de ma "collection".

C'est bien en effet de rappeler l'origine de cette musique, et j'y suis sensible, parce que la déconnexion de réalité est totale avec l'endroit d'où elles émanent et la réalité des vétérans actuels. Mais si tu veux rentrer certaines tunes, t'as pas le choix d'allonger un peu de dunza ou alors il faut accepter de t'en passer. Trouver un super collector pas cher dans un bac, c'est possible, mais y'a pas de raison d'aller dire à tout le monde qu'en attendant un peu on trouve tout, parce que c'est pas vrai.

On aligne tous quelques coups de chance, mais jamais de quoi remplir un bac et aucun selecta ne se suffit de 3-4 tunes. Quand j'ai commencé à acheter sur eBay en 2000 (au siècle passé:)), les tunes killer partaient 10x moins cher qu'aujourd'hui. Est-ce que je dois venir dire à tout le monde aujourd'hui qu'ils dérivent parce que j'ai eu la chance de les acheter moins cher? Que dalle, j'ai eu de la chance de les trouver à cette époque, point barre, je vais pas encore moraliser les acheteurs actuels.

Après chacun fixe ses limites comme il veut et peut et ça a en effet un côté triste que seule la thune fixe qui est le légitime acquéreur, mais bon, apparemment y'a pas beaucoup de monde qui cherche un autre système quand il vend ses disques... Parce que si quelqu'un décide de liquider son stock suivant un autre critère, genre le partage du son, y'aura aucun problème pour les liquider! Après, il me semble, ce qui compte surtout c'est de vivre cette musique avec passion, de partager le son avec les autres et de pas se monter le chou à croire que posséder une tune fait de toi quelque chose de différent ou de particulier.

Mais oui, dérive il peut y avoir et je l'ai souvent côtoyée par le passé à cause de l'aspect financier que cela implique. Cela dit, ça te pourrit tellement ton plaisir d'écouter que t'as pas besoin qu'on te dise que t'es allé trop loin quand tu bouffes des pâtes depuis le 15 du mois et que la pile de rappels à payer s'accumule sur le bureau. Après 3x tu commences à intégrer tout seul et je doute que quelqu'un puisse y trouver son compte à continuer ou alors big crash.

Aujourd'hui j'accepte de plus entrer grand chose, de ne jamais avoir la chance de rentrer certaines tunes et je ne mets plus ces prix, mais il faut clairement admettre que mon dynamisme reggae en a pris un coup, même si je prends le temps de me faire de longues sessions d'écoute de ce que j'ai. Il y'avait quelque chose de fou à tout le temps découvrir et entendre du nouveau son. L'arrivée du facteur était le moment phare de la journée, suivi de l'écoute immédiate des tunes, quelle que soit l'urgence à faire quoi que ce soit d'autres, j'ai failli rater des examens quand j'avais 20 ans parce que bosser était impossible en comparaison d'écouter les immenses tueries que je découvrais. La vie s'arrêtait au moment où le disque partait avec connexion directe pour un endroit où je passerais volontiers tout mon temps, tellement je m'y sens bien, serein et en harmonie avec moi et le reste du monde et que ça guide ma vie en m'offrant des moment de plénitude et de recul total. Alors 100$ pour une tune, ça n'avait aucun sens, c'était un chiffre sans lien avec ma réalité, je vivais comme un pauvre dans la vie mais plus satisfait qu'un bienheureux et je ne voulais pas rationnaliser l'irrationnel, l'émotionnel et l'indispensable soul food. Aujourd'hui je l'ai fait, il a fallu le faire, je l'accepte et ne veut plus y revenir, j'ai vieilli, mais la folie intense de cette période avait vraiment du bon aussi.

Là, je crois que offtopizé :)

Avatar du membre
astroroots
Engineer
Messages : 594
canap winner : 2 victoires
Localisation : at the foot of the pyrénéees

Message par astroroots » 22 août 2013 16:10

:goodpost: :bike:

Répondre

Retourner vers « Discussion Générale »